Quels sont différents droits dans l’édition numérique ?

Nous allons parler des différents droits dans l’édition numérique.

Vous avez certainement déjà entendu parler ou vu un e-book ?

Il s’agit d’un livre numérique souvent livré au format PDF

(Acrobat Reader). Il existe encore quelques e-books au format exécutable,

mais ils ont rencontré dans leur développement pas mal de revers.

Ils étaient pratiques pour les éditeurs, car ils permettaient de mettre à jour le produit très facilement,

mais, ils avaient un accueil très partagé auprès du public. Ces fichiers exécutables avaient tendance à effrayer,

car certains pouvaient contenir tout et n’importe quoi, comme des programmes malveillants ou même des virus.

Les e-books sont aujourd’hui essentiellement livrés au format PDF, car ils sont utilisables sur n’importe quel ordinateur. Les droits qui sont le plus fréquemment proposé sont les suivants :

  • Aucun droit. Je crois que ça ne demande pas plus d’explication. Vous ne pouvez rien faire sauf le lire.

    Certains vous diront même que vous ne pouvez pas le prêter... mais bon !

  • Droits de diffusion : vous pouvez diffuser l’e-book à profusion sous conditions de ne pas le modifier et de ne pas le vendre.

  • Droits de revente simple : vous pouvez le revendre parfois à un prix fixe, minimum ou maximum et gardez les bénéfices des ventes pour vous.

  • Droits de revente maître : vous pouvez revendre l’ebook avec les droits de revente simple ou sans. Le fait de revendre les droits vous permet de demander plus, mais là encore le tarif est souvent fixé par l’auteur ou l’éditeur

  • Droits de personnalisation : il s’agit d’un droit de revente maitre personnalisé, c’est-à-dire que vous pouvez mettre vos liens personnels à la place de ceux de l’auteur. C’est un très bon outil viral et c’est certainement un des meilleurs droits parmi ceux que nous venons de voir. Imaginez simplement encaisser les ventes du produit, mais en plus toutes les ventes générées par les liens d’affiliation présents dans l’e-book ! Sauf que certains le monnayent très cher et à juste titre.

  • Droit de label privé : il existe toujours 2 sortes de droits de label privé. Ceux avec restriction et ceux sans.

    La restriction principale étant l’interdiction de céder les droits de label privé. D’autres vous fixent un prix de vente minimum, etc.