Communautés d'adolescents: conseils de sécurité

Après avoir regardé une émission récente du Dr. 

Phil sur l'utilisation d'Internet par des adolescents

pour brutaliser ou menacer d'autres enfants, Mary Clark,

mère de famille de Fairfax, Virginie, a pris le temps d'avoir une discussion

à cœur ouvert avec Katie,

sa fille de 14 ans. Elles ont parlé des dangers potentiels sur Internet.

Sa fille lui a avoué avoir été invitée à rejoindre

un groupe d'un réseau social dont l'objectif était

de mettre au ban l'élève jugé le moins populaire et le plus maladroit,

chose à laquelle Katie s'était refusée.

"Les enfants s'en prennent toujours les uns aux autres" explique Mme Clark.

"Il s'agit seulement d'une manière plus flagrante de le faire,

et bien pire du fait que tout le monde est au courant."

La cyberintimidation est la nouvelle version du passage à tabac à l'arrêt de bus,

mais l'acte prend une nouvelle dimension en ligne. Le monde d'Internet est désormais

comparable à un mur de toilettes, sur lequel les adolescents écrivent des graffitis

les uns sur les autres, en restant souvent anonymes.

Les adolescents utilisent les sites de réseaux sociaux pour mobiliser

des forces contre d'autres élèves. Si la cyberintimidation est l'un

des principaux problèmes pour les enfants sur Internet,

ce n'est pas le seul. Ainsi, les adolescents se séparent en modifiant

le statut de relation sur leur page personnelle, de façon à ce que tous leurs amis le voient.

Ou encore, ils s'aperçoivent qu'ils n'ont pas été invités à une fête

lorsqu'une vidéo montrant des amis qui y ont participé est mise en ligne.

Voici quelques signes qui peuvent vous alerter si vos enfants rencontrent

des cyberproblèmes, et des conseils d'experts pour vous aider à communiquer

et résoudre les problèmes :

Savoir identifier les signes

Si vos enfants souffrent de cyberproblèmes, vous pouvez être alerté par les mêmes signaux que lorsqu'ils rencontrent des problèmes dans la vie de tous les jours, qu'il s'agisse d'intimidation, de ruptures, de rumeurs ou d'autres blessures. D'après les experts, les symptômes risquent néanmoins d'être pires si le drame se joue en ligne.

"Il est surprenant de constater que les événements en ligne peuvent avoir un impact beaucoup plus fort sur eux", indique Larry Rosen, professeur en psychologie à l'Université d'état de Californie Dominguez Hills et auteur de l'ouvrage Me, MySpace and I: Parenting the Net Generation (Palgrave Macmillan)." "Entre vous et l'autre, il y a un bel écran. Cet écran joue un rôle protecteur. Si des personnes inconnues tentent de vous intimider en ligne, elles se sentent libres de dire n'importe quoi. Caché derrière l'écran et protégé par l'anonymat, on peut aller plus loin."

Les signes suivants peuvent révéler que votre enfant est confronté à des cyberproblèmes tels que la cyberintimidation, le harcèlement en ligne, la cyberpersécution ou d'autres nuisances sur Internet :

Changement des habitudes de travail Les résultats scolaires de votre enfant ont-ils chuté brutalement ce trimestre ?

Lui arrive-t-il désormais de râter ses contrôles ?

"Les enfants peuvent parfois éprouver des difficultés à faire leurs devoirs" indique Larry Rosen. Cela montre que quelque chose ne va pas ou que quelque chose (ou quelqu'un) perturbe votre enfant.


Perte de sommeil ou difficulté à sortir du lit "Certains en perdent le sommeil ou refusent d'aller à l'école" explique Anne Collier, codirectrice de ConnectSafely,

un site Web traitant de l'impact des sites de réseaux sociaux, dédié aux parents, aux adolescents et aux éducateurs. Personne n'a envie d'être confronté à ses agresseurs.

Les enfants peuvent être inquiets et ne pas arriver à dormir ou, à l'inverse être apathiques et dormir trop parce qu'ils sont déprimés. Pour Anne Collier, ces signes sont révélateurs de problèmes de pair à pair (P2P).


Une irritabilité inhabituelle Votre fils sort-il facilement de ses gonds ?

Votre fille se montre-t-elle agressive envers tout le monde ?

"Les enfants peuvent devenir souvent irritables et se déclarer malades en permanence ou refuser de venir à table", ajoute Larry Rosen.

"Les problèmes qu'ils affrontent sont de nature purement psychologique."


L'insécurité poussée à l'extrême Les adolescents victimes de cyberintimidation

ou de harcèlement se sentent dévalorisés.

"Ils peuvent se sentir très seuls et éviter les contacts,

ou ressentir un sentiment d'humiliation et d'insécurité", déclare Anne Collier.


Plus de temps passé sur Internet Si vous constatez que votre enfant passe

de plus en plus de temps devant l'ordinateur, et que ce changement s'accompagne

de certains des symptômes que nous venons d'évoquer,

il s'agit peut-être d'un autre signe révélateur d'un problème en ligne.

Surveillez le temps que votre enfant passe devant l'ordinateur

et n'hésitez pas à lui parler si vous remarquez des changements.

Anne Collier déconseille l'interdiction totale d'Internet, qui serait susceptible d'accroître le sentiment

de solitude ou d'inciter l'enfant à s'isoler. Il est préférable d'envisager une diminution

de son utilisation.

Cordialement

Régine